Storytelling

L'art de raconter les histoires

Le storytelling est l’art de raconter l’entreprise (le produit/le service/l’organisation) autrement, au travers d’histoires mémorisables, partageables et pleines d’émotion. La pratique n’est pas nouvelle mais se trouve renouvelée par l’essor des medias digitaux. L’histoire va désormais se déployer sur différents supports, procurant encore plus de sensations et d’aventures au lecteur/spectateur. Celui-ci n’est plus passif, il participe, réagit, propage et peut même devenir co-auteur.

L’arrière grand-père et le cerveau droit

Le « racontage d’histoires » (c’est ainsi que Wikipédia traduit storytelling !) est aussi ancien que l’être humain. Au sein de nos familles, de nos communautés, circulent ces petites histoires, qui fondent notre culture. Nous avons tous grandi en écoutant raconter les aventures de l’arrière grand-père.
Depuis quelques années, le marketing et la communication s’intéressent aux schémas narratifs pour plusieurs bonnes raisons :

  • la communication déborde, partout, plus ou moins qualitative, peu décryptée, il devient très difficile de se démarquer, de surprendre or une histoire bien pensée y parvient,
  • les histoires touchent la corde sensible, elles activent le cerveau droit, celui de l’émotion, de la sensibilité, de la créativité or c’est ce cerveau droit qui nous fait passer à l’acte, réaliser un achat, adhérer à une cause, bien plus que notre raisonnable cerveau gauche,
  • les histoires ont deux immenses qualités : elles sont partageables et ont une durée de vie très longue (si je vous dis « Ce n’est pas comme ça que vous réussirez dans la vie Monsieur Guy Degrenne ! » – 1978).

Transmedia storytelling

L’essor des media digitaux est en train de donner un nouveau souffle au storytelling. Désormais, les histoires se déploient sur tous les supports : publicités « classiques », réseaux sociaux, radio, vidéos… pas de façon uniforme mais en associant à chaque canal un rôle spécifique. Les épisodes de l’Effet Papayon (les aventures des personnages fruités d’Oasis) sont vus en moyenne par 3 millions de personnes sur Youtube.

Déjà, internautes, clients, fans, sont invités à partager, à réagir, passant d’un statut de spectateur à celui de contributeur, voire de co-auteur. Y a-t-il une meilleure façon de créer du lien ?

Nos conseils pour réussir un bon storytelling :

  • cernez bien votre cible : vous avez besoin de connaître ses centres d’intérêts, ses références pour définir les bonnes images et le bon champ lexical,
  • structurez votre histoire selon un schéma narratif proche de l’écriture de fiction : il vous faut un héros (qui aura peut-être des partisans ou des opposants), un événement déclencheur, une résolution, etc.
  • construisez une histoire en lien direct avec la culture et le projet de l’entreprise (l’histoire servira la culture et réciproquement)
  • mettez-y du sens
morganeStorytelling